Demander une démo
Demander une démo
Retour au blog

La santé mentale au travail : raisons de son importance et soutien disponible

mai 16, 2022 - 18 temps de lecture

sad-man-looking-down-mental-health-in-the-workplace

Aller à la section

Qu’est-ce que la santé mentale ?

Facteurs de risque liés au travail qui peuvent nuire à la santé mentale

Comment les problèmes de santé mentale peuvent-ils nuire à mon travail ?

Les moyens de promouvoir la santé mentale au travail

Pourquoi les entreprises devraient-elles se préoccuper de la santé mentale ?

Redéfinissons la santé mentale au travail

La santé mentale au travail est actuellement au cœur des préoccupations de chacun. Même si nous comprenons beaucoup mieux en quoi elle consiste et l’ampleur de la mauvaise santé mentale, il reste cependant utile de rappeler certains points fondamentaux.

Soutenir la santé mentale au travail n’est plus un choix mais une nécessité. 

Les entreprises auraient tort de sous-estimer l’importance du sujet de la santé mentale au travail. Créer des solutions de bien-être pour aider leurs collaborateurs à s’épanouir constitue la première étape.

De même, les collaborateurs peuvent encourager leurs employeurs à proposer des programmes de santé mentale au travail.

Nul n’ignore que les facteurs de risque liés au travail peuvent nuire à la santé mentale. Mais avant d’aborder des suggestions pour combattre ces facteurs, examinons ce que signifie exactement la santé mentale. 

Nous verrons également comment deux entreprises ont amélioré les performances de leurs collaborateurs depuis la mise en place de politiques de santé mentale.

 

Qu’est-ce que la santé mentale ?

La santé mentale est un état de bien-être dans lequel une personne peut faire face aux facteurs de stress quotidiens, travailler de manière productive, réaliser son plein potentiel et contribuer à sa communauté.

Au même titre que la santé physique et le bien-être social, c’est une composante essentielle de la santé globale. 

Il importe aussi de souligner que la santé mentale ne se résume pas à l’absence de maladie mentale. On peut avoir une mauvaise santé mentale sans présenter de maladie, de même qu’il est possible d’être en bonne santé mentale tout en souffrant d’une maladie mentale.

Nous pensons que la santé mentale et les performances humaines ne sont pas deux objectifs distincts, mais plutôt deux parties de la même équation. Ensemble, elles permettent aux personnes de s’épanouir. 

La relation entre le corps et l’esprit est une composante essentielle de la santé mentale. Ensemble, ils contribuent à notre équilibre interne.

Aujourd’hui, la santé mentale des collaborateurs doit être une priorité absolue pour les entreprises qui cherchent à recruter des personnes très performantes.

En résumé, voici les cinq grands points à retenir en matière de santé mentale :

  • La santé mentale recouvre plus que la simple absence de maladie mentale
  • Il n’y a pas de santé physique sans santé mentale
  • La santé mentale aide à combattre le stress
  • Les performances humaines et la santé mentale vont de pair 
  • Le bien-être au travail doit être une priorité absolue

L'importance d’aborder la santé mentale

L’époque où l’on n’abordait pas le sujet de la santé mentale est révolue. Ou elle devrait l’être. Une bonne santé mentale est importante car elle nous permet de faire face aux défis, même les bons, ainsi qu’aux revers de la vie, professionnelle ou personnelle. 

Une bonne santé mentale nous permet de reconnaître, d’exprimer et de réguler nos émotions. Elle nous permet aussi de faire preuve d’empathie envers autrui et d’avoir des compétences cognitives et sociales de base. 

Une bonne santé mentale au travail nous aide à faire face aux changements dans les rôles et les responsabilités. Sans parler des défis problématiques. Elle nous aide à nous épanouir dans notre rôle, à gérer le stress et à renforcer notre résilience. En définitive, elle nous permet d’atteindre notre plein potentiel.

 

Facteurs de risque liés au travail qui peuvent nuire à la santé mentale

Plusieurs facteurs peuvent nuire à la santé mentale des collaborateurs au travail : 

Des politiques de santé et de sécurité inadéquates

Les politiques de santé et de sécurité au travail visent à protéger le bien-être des collaborateurs, des visiteurs et des clients. Elles protègent aussi les employeurs. 

Par exemple, une politique générale peut inclure la consultation des collaborateurs sur les questions de santé au quotidien ou la preuve d’un engagement en faveur de conditions de travail sûres. Le personnel travaille-t-il avec des matières dangereuses ou des équipements mal entretenus ? Y a-t-il trop de personnes sur le lieu de travail, est-il mal éclairé, mal ventilé ou insalubre ? Les accidents de travail sont-ils courants ? Les plaintes ou les préoccupations des collaborateurs concernant la sécurité restent-elles sans réponse ? 

Les lieux de travail avec de mauvaises politiques de santé et de sécurité peuvent affecter la santé mentale des collaborateurs, entraîner des départs, créer des risques de poursuites judiciaires ou nuire à la rentabilité.

De mauvaises pratiques de communication et de gestion

Des pratiques de communication et de gestion courtoises et engageantes témoignent d’une bonne relation entre managers et collaborateurs. 

En revanche, si la communication et les pratiques sont mauvaises, des tensions se créent dans la relation, engendrent une mauvaise santé mentale et augmentent le stress au travail.

De mauvais niveaux de soutien aux collaborateurs

Les managers qui n’aident pas à éliminer les obstacles ou qui ne partagent pas des ressources avec les collaborateurs peuvent en fait contribuer à la saturation et à la démotivation de ces derniers. Par exemple, au lieu d’attendre des collaborateurs qu’ils se débrouillent avec des tâches qu’ils ne comprennent pas bien, les managers devraient leur montrer comment effectuer ces tâches et rester disponibles pour répondre aux questions.

Une pression de performance

Attendre des collaborateurs qu’ils restent en permanence au top de leurs performances leur impose une pression déraisonnable. Cela entraîne une augmentation de la charge et des heures de travail, un stress supplémentaire et un épuisement émotionnel.

Comment les problèmes de santé mentale peuvent-ils nuire à mon travail ?

Lorsque vous vous sentez bien mentalement et émotionnellement, vous abordez votre travail avec une bonne santé mentale. Vous êtes polyvalent, flexible et résilient. Vous pouvez faire face aux défis. Vous contribuez de manière significative à votre équipe, et vous vous épanouissez dans votre vie personnelle et professionnelle. 

Mais lorsque vous êtes aux prises avec une mauvaise santé mentale au travail, même si elle n’a rien d’extrême, des répercussions négatives affectent votre travail à bien des égards.

Voici cinq conséquences d’une mauvaise santé mentale au travail :

  1. Engagement envers son travail. Une mauvaise santé mentale entraîne une démotivation et un manque de concentration. Lorsque nous connaissons des problèmes de santé mentale, notre esprit vagabonde ou s’attarde sur les problèmes, ce qui peut nous empêcher de réguler nos pensées et nos émotions.
  2. Productivité et performance professionnelle. La haute performance caractérise la force mentale en action. Lorsque nous ne nous sentons pas bien, il devient difficile de mobiliser les compétences comportementales qui favorisent la créativité et la résilience. Sans ces compétences, nous ne disposons pas des ressources psychologiques qu’exige la performance dans notre travail.
  3. Capacités physiques et fonctionnement au quotidien. De l’anxiété sociale à la réduction des performances cognitives et de la mémoire, une mauvaise santé mentale a des répercussions importantes sur votre vie quotidienne et vos capacités physiques. Un sentiment d’épuisement prédomine alors.
  4. Communication. Il s’avère difficile de bien communiquer lorsque l’on ne se sent pas bien émotionnellement. Une mauvaise santé mentale peut conduire à de mauvaises interprétations ou à des réactions excessives face à des collègues. Cela peut se traduire par un ton passif-agressif, une mauvaise écoute ou une attitude négative.
  5. Mauvaise prise de décision. Une mauvaise santé mentale peut entraîner un manque de contrôle des impulsions, des pensées néfastes et une mauvaise prise de décision. Une mauvaise prise de décision peut conduire à manquer des réunions, à arriver en retard, à ne pas respecter ses engagements ou à ne pas appliquer les politiques de l’entreprise.

Sign up to receive the latest insights, articles, and resources from BetterUp.

 
*
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les moyens de promouvoir la santé mentale au travail

Pour promouvoir le bien-être au travail, il est essentiel de proposer des options proactives qui aident les personnes à améliorer et à entretenir leur santé mentale au quotidien afin de les aider à s’épanouir. Dans cette section, nous examinerons certaines options proactives pour promouvoir le bien-être mental au travail, en tant qu’employeur et collaborateur.

En tant qu’employeur : 

La mesure la plus importante qu’un employeur puisse prendre consiste à proposer des ressources liées à la santé mentale au sens large ainsi que des services cliniques à ceux qui en ont besoin.

Il est essentiel de rendre les services cliniques accessibles aux collaborateurs souffrant de maladies mentales. Cependant, la majorité des collaborateurs n’ont pas besoin de soins cliniques, ils ne demandent qu’un soutien en matière de santé mentale.

Pendant les périodes difficiles, les collaborateurs ont souvent besoin d’aide pour faire face aux difficultés, gérer le stress et renforcer leur résilience. Il importe de renforcer leur forme mentale générale pour qu’ils soient à la fois des personnes heureuses et des collaborateurs productifs au sein de votre équipe.

Vous trouverez ci-dessous quatre stratégies que les employeurs peuvent utiliser pour promouvoir le bien-être mental au travail :

  1. Programme d’assistance aux employés (PAE). Un PAE est un programme en milieu de travail qui, typiquement, aide les collaborateurs à résoudre des problèmes personnels ou professionnels qui peuvent nuire à leur performance ou à leur bien-être au travail.

Un PAE est proposé gratuitement aux collaborateurs et peut leur apporter une aide en cas de difficultés relationnelles, d’événements traumatisants (par exemple, la violence au travail), de problèmes juridiques, de questions de bien-être et de diverses autres questions. 

Les collaborateurs disposent souvent de services en ligne, par téléphone, vidéo ou courrier électronique, ou encore en personne.

  1. Espaces de relaxation. Des espaces réservés aux activités de relaxation permettent aux collaborateurs de faire des pauses en milieu de journée pour se détendre et déstresser. Il importe tout autant de s’assurer que les pauses sont culturellement acceptables et ces espaces utilisés. Les dirigeants et les managers peuvent pour cela donner le ton.
  2. Outils d’auto-évaluation de la santé mentale disponibles à tous les collaborateurs. Les outils d’auto-évaluation proposent des questionnaires et des outils pour évaluer les problèmes de santé mentale.

    Ces outils ne proposent pas de diagnostic, mais ils permettent plutôt de déterminer si le collaborateur pourrait bénéficier d’une évaluation ou de ressources supplémentaires. 

    Ces outils peuvent notamment comprendre :

    • Un test d’évaluation de la santé mentale
    • Une liste de vérification et d’évaluation des humeurs
    • Un test d’équilibre de la vie professionnelle/personnelle
    • L’accès à un questionnaire sur la situation actuelle
  3. Coachs en bien-être mental gratuits ou subventionnés. Des services de coaching par des coachs certifiés visent à aider les employés à relever les défis et à renforcer leur forme mentale.

En tant que collaborateur : 

Pour promouvoir le bien-être mental au travail, les collaborateurs devraient encourager les employeurs à proposer des programmes de formation sur la gestion du stress et la santé mentale qui répondent à leurs besoins et à leurs intérêts. 

Les collaborateurs doivent également comprendre les politiques relatives aux arrêts de travail pour la santé mentale si le besoin s’en fait sentir. 

Voici six stratégies que les collaborateurs peuvent utiliser pour promouvoir le bien-être mental au travail :

  1. Participer aux programmes et activités parrainés par l’employeur. Les collaborateurs devraient profiter des programmes de l’employeur pour acquérir des compétences et obtenir le soutien dont ils ont besoin.
  2. Partager les expériences avec autrui. Pour réduire la stigmatisation face à la santé mentale, les collaborateurs peuvent davantage partager leurs propres expériences avec des collègues lorsque c’est pertinent. À moins que vous ne vous sentiez vraiment en sécurité, cela procède davantage d’un partage d’humanité que d’une volonté d’aborder les détails - les collègues ne peuvent pas remplacer les professionnels de la santé mentale.
  3. Pratiquer des techniques d’adaptation pendant la journée de travail. Pour faire face aux facteurs de stress quotidiens du travail, les collaborateurs peuvent appliquer des compétences qui favorisent un état d’esprit, des relations et une image de soi plus sains. 

Les outils d’adaptation peuvent notamment comprendre :

  • Respiration profonde
  • Communication saine
  • Priorisation et focalisation sur une seule tâche à la fois pour éviter tout débordement
  • Adoption d’un discours intérieur positif
  1. Prendre soin de soi pendant les pauses déjeuner. Des pauses déjeuner au quotidien représentent bien plus que de simples occasions de manger, elles sont aussi le moment idéal pour prendre soin de soi.

    Prendre soin de soi pendant les pauses déjeuner peut notamment consister à :

  2. Prendre soin de sa santé physique. Les collaborateurs peuvent favoriser une bonne santé mentale en prenant soin de leur santé physique. Cela implique de manger des repas sains, de faire régulièrement de l’exercice et de dormir suffisamment.
  3. Cultiver les relations. Il est essentiel de développer des liens sociaux au travail pour prévenir l’isolement social et la solitude d’ordre professionnel.

Pourquoi les entreprises devraient-elles se préoccuper de la santé mentale ?

Une mauvaise santé mentale et une détresse émotionnelle au travail posent des problèmes aux entreprises pour un certain nombre de raisons.

Une mauvaise santé mentale au travail peut notamment avoir pour conséquences :

  • Des employés indifférents
  • Une mauvaise communication
  • Un roulement important
  • Des problèmes de sécurité 
  • Une mauvaise performance au travail
  • Une faible productivité
  • Une mauvaise prise de décision 
  • Une baisse de rentabilité

Redéfinissons la santé mentale au travail

Sensibiliser à tout l’éventail des expériences des collaborateurs en matière de santé mentale est la première étape dans le soutien à une bonne santé mentale au travail. Tout le monde y gagne lorsque les entreprises soutiennent et favorisent la santé mentale de ceux qui souffrent et de ceux qui ne parviennent pas à s’épanouir. 

Les entreprises peuvent montrer l’exemple en éliminant la stigmatisation liée à la santé mentale et en adoptant une vision plus large de leur rôle. Nous pouvons redéfinir la santé mentale en mettant l’accent sur des solutions qui aident les collaborateurs à s’épanouir sur le plan personnel et professionnel, et offrir un soutien et un accès à des soins cliniques à ceux qui en ont le plus besoin. 

Fortes de compréhension, de créativité et de soutien, les entreprises peuvent offrir les meilleurs programmes de santé mentale à leurs collaborateurs.

 

Publié mai 16, 2022

Shonna Waters, PhD

Vice President of Alliance Solutions

Lire le suivant

Rester en contact avec BetterUp

Vous recevrez notre Newsletter, les invitations à nos événements, plus des insights sur des produits ou des travaux de recherche.