Demander une démo
Demander une démo
Retour au blog

Prenez soin de votre esprit : que signifie vraiment une bonne forme mentale

avril 29, 2022 - 24 temps de lecture
A woman smiling as she meditates upside-down

Aller à la section

Qu’est-ce que la forme mentale et que signifie être en bonne forme mentale ?

À quoi correspond une bonne forme mentale ?

La différence entre la forme mentale et la santé mentale

Pourquoi la forme mentale s’avère vitale, particulièrement dans le monde moderne ?

Comment fonctionne la forme mentale ?

Comment la forme mentale et celle physique s’imbriquent ?

Boostez votre état d’esprit : comment être en bonne forme mentale

Qu’est-ce que la forme mentale et qu’implique-t-elle concrètement ? Votre esprit peut toujours se remettre en forme, pour vous permettre d’aller mieux. Découvrez la différence entre la forme mentale et la santé mentale, avec des conseils pour développer vos capacités.

Qu’est-ce que la forme mentale et que signifie être en bonne forme mentale ?

On peut définir la forme mentale comme l’ensemble de compétences et de pratiques visant à améliorer et soutenir votre propre bien-être et vous permettre de réaliser ce que vous entreprenez au mieux. Cela implique de développer des ressources psychologiques essentielles et de prendre conscience de vos pensées, vos comportements et vos émotions. Dans une bonne forme mentale, vous relevez spontanément les défis et vous sentez capable de faire face au changement et au stress, qu’importe ce que le quotidien vous réserve. La forme mentale permet de renouer pleinement avec ce que vous aimez au plan professionnel et personnel.

La forme mentale ne se limite pas à la simple absence de maladie mentale. Cela dépasse le fait de prendre soin de soi et ou de se rétablir. Il s’agit de développement personnel, de penser, de ressentir, d’accomplir des objectifs de la meilleure manière qui soit dans tous les aspects de sa vie. On favorise la forme mentale en sensibilisant à l’idée clé que la santé mentale peut se renforcer et s'améliorer.

Lorsque vous ne vous sentez pas bien physiquement, vous le savez. Les symptômes font surface et vous savez qu’il convient de vous reposer (et de boire une tasse de thé). Lorsque vous présentez de l’anxiété ou un état de dépression, vous ne le réalisez pas toujours.

En matière de forme physique, nombre d’entre nous cherchent à se sentir mieux que simplement « bien », c’est-à-dire l’absence de symptômes indésirables. Nous savons que, même si nous ne sommes pas malades, nous pouvons améliorer notre forme et notre santé pour atteindre un objectif ou un niveau de performance. Notre forme physique peut faire partie intégrante du mode de vie que nous souhaitons.

Cela peut aussi valoir pour notre santé mentale.  Aller bien, c’est juste aller bien,ce n’est pas s’épanouir. Et cela ne suffit pas. En ce qui concerne notre santé mentale, nous ne savons même pas jusqu’à quel point nous pouvons améliorer notre forme mentale. La forme mentale recouvre l’idée que l’on  puisse développer un état d’esprit positif qui va au-delà du simple « aller bien ».

À quoi correspond une bonne forme mentale ?

Lorsque vous êtes en forme mentalement, vous vous sentez pleinement opérationnel et croyez en vos capacités d’influencer votre propre état d’esprit. Cela ne signifie pas de ressentir un bonheur permanent ou l’absence de petits coups de déprime. Lorsqu’un manque de motivation apparaît, vous ne paniquez pas et vous ne restez pas dans cet état très longtemps. 

Lorsque votre forme mentale est bonne, vous passez la majeure partie de votre temps à :

  • Vous sentir présent et en lien avec autrui
  • Vous sentir reposé et enthousiaste
  • Faire preuve de dynamisme, de concentration et d’une bonne mémorisation d’informations à court terme
  • Être capable de gérer les facteurs de stress de la vie
  • Être enthousiaste à l’idée de relever de nouveaux défis et de découvrir de nouveaux horizons
  • Faire preuve de créativité et présenter un plein engagement mental
  • Être capable de résoudre des schémas émotionnels difficiles sans qu’ils vous submergent.

La différence entre la forme mentale et la santé mentale

On définit souvent la santé mentale par opposition. En d’autres termes, si vous n’êtes pas malade mentalement, vous êtes donc en bonne santé mentalement. Mais cela est bien loin de la réalité. L’absence de maladie mentale aiguë ne signifie pas pour autant que vous vous sentiez bien. Malgré la relation fréquente avec la maladie mentale la santé mentale fait uniquement référence à un éventail d’états, aussi bien négatifs que positifs, et se distingue de la forme mentale..

Les professionnels de la santé mentale, tels que les psychologues, les thérapeutes et les psychiatres, traitent généralement les troubles afférents et les maladies mentales. Les troubles psychologiques affectent la capacité des personnes à fonctionner dans leur vie au quotidien. Les troubles les plus communs (l’anxiété et la dépression) s’enracinent dans les émotions et, en conséquence, sont classés comme des troubles de l’humeur. Lorsque les émotions (la peur et la tristesse) sont constantes et prononcées, elles en deviennent débilitantes. L’objectif consiste à rétablir la santé mentale des personnes de sorte à leur permettre de fonctionner.

En revanche, la forme mentale signifie bien plus que de vivre sans douleur ou difficulté. Il s’agit de développer une certaine force et de gagner en bien-être. Une personne ne présentant pas de maladie peut malgré tout ne pas avoir atteint le niveau de forme souhaité et cela peut avoir une incidence sur ses objectifs.

En revanche, la forme mentale signifie bien plus que de vivre sans douleur ou difficulté. Il s’agit de développer une certaine force et d’améliorer votre bien-être. Une personne ne présentant pas de maladie peut malgré tout ne pas avoir atteint le niveau de forme souhaité et cela peut avoir une incidence sur ses objectifs. .

Le fait de privilégier la forme mentale sur la santé mentale implique de demander aux personnes qui elles veulent devenir et comment elles souhaitent y parvenir. Dans quel but entraînez-vous votre esprit ? Autrement dit, quelle est la montagne que vous cherchez à gravir ? La perspective procède d’une nouvelle définition de la santé mentale qui épouse l’idée que les personnes puissent être en plus ou moins bonne forme mentale. Chacun possède ses propres besoins et expériences en matière de force et de forme mentale. Toutefois, chacun peut développer la meilleure version de son être, une version plus saine, en bénéficiant du soutien nécessaire.

Pourquoi la forme mentale s’avère vitale, particulièrement dans le monde moderne ?

La pandémie de COVID-19 a donné naissance à un nouveau mode de travail. Bien que peu de distinction existait entre le soi au travail et celui chez soi, les nouvelles modalités de travail hybride brouillent progressivement les frontières. Il devient nécessaire de chercher des moyens pour aider chacun à s’épanouir, aussi bien sur le lieu de travail que chez soi.

C’est en prenant des mesures pour améliorer la santé mentale que nous sommes capables de mieux affronter les tempêtes. Cela nous permet aussi de gagner en performance au travail. La santé mentale incarne un autre muscle que nous pouvons renforcer par l’exercice. Jouir d’une solide santé mentale implique d’acquérir les compétences nécessaires et de s’entourer de personnes favorisent votre bien-être

La résilience constitue une composante essentielle pour développer la forme mentale. BetterUp a révélé que les personnes dotées d’une résilience accrue présentait un niveau de bien-être global plus important durant la pandémie, de 6 % en moyenne. De plus, lorsque le niveau de bien-être des personnes résilientes est affecté, leur capacité à s’en remettre s’avère 1,2 fois supérieure.

De manière générale, la santé mentale au travail faiblit. Près de 50 % des collaborateurs indiquent se sentir « coincés ». Ils souffrent sans pour autant présenter de maladie mentale clinique ou de maladie chronique. Ce sentiment et le manque de motivation sont intrinsèquement liés à l’absentéisme et à la perte de productivité. Nos études ont révélé que le taux d’absentéisme pour des motifs de santé des collaborateurs ayant la meilleure santé mentale diminue de 56 %. Ils sont cinq fois plus susceptibles de présenter une excellente performance que ceux souffrant psychologiquement. Ils affichent aussi un taux de productivité et d’engagement supérieur de 25 % et 34 %, respectivement.

Cependant, avec un soutien personnalisé, 77 % des personnes se sentant « coincées » (faible degré de bien-être) observent une amélioration significative de leur bien-être dans les trois à quatre mois. Une mauvaise forme mentale et émotionnelle a un effet invasif. Cependant, les effets positifs liés au développement d’une bonne forme mentale se font sentir dans tous les aspects de la vie.

Six avantages d’une meilleure forme mentale :

  • Une meilleure agilité mentale. La forme mentale favorise la concentration, la vitesse de traitement des informations, la mémoire, la gestion du temps et la communication.
  • Une meilleure capacité à résoudre les conflits. Les personnes présentant une bonne forme mentale sont capables de contrôler leurs réactions et répondre de manière plus rationnelle. Cela engendre de meilleures relations interpersonnelles et améliore l’estime de soi.
  • Un optimisme plus prononcé. La forme mentale aide à prendre conscience des schémas de pensée. Le développement de cette métacognition conduit à des émotions plus positives et une plus grande compassion envers soi-même.
  • Une assurance accrue. Les personnes présentant une bonne forme mentale se concentrent sur leurs forces et sur les occasions d’acquérir de nouvelles compétences. Cela développe l’efficacité personnelle (propension à croire en soi-même et en ses capacités à accomplir ses objectifs).
  • Un état psychologique optimal. Le fait de s’ancrer dans le présent, associé à une plus grande créativité, favorise cet état psychologique optimal. Plus l’on passe de temps dans cet état psychologique optimal, plus la productivité et le niveau d’énergie augmentent.
  • Une meilleure qualité du sommeil. Tout comme la forme physique, la forme mentale contribue à une meilleure qualité du sommeil.

Comment fonctionne la forme mentale ?

Pour comprendre comment fonctionne la forme mentale, il peut être pertinent d’étudier un concept en sciences cognitives appelé la plasticité neuronale. La plasticité neuronale est la capacité du cerveau à évoluer en réponse à de nouvelles expériences.

Notre cerveau transporte nos pensées sur des chemins neuronaux. Ces chemins sont comme des routines que nous créons et que nous renforçons au fil du temps. Vous pouvez les envisager comme des « habitudes » de votre cerveau. Lorsque nous répétons un chemin de pensée de nombreuses fois, ce chemin neuronal se creuse. Cela nous rend plus enclin à répéter ce chemin de pensée à l’avenir.

Parfois, ces chemins de pensée peuvent nous faire réagir de certaines manières qui n’apportent rien de positif. Plutôt que de réagir à la situation actuelle, nous empruntons des chemins utilisés de nombreuses fois et liés à des comportements passés. C’est comme si vous empruntiez le chemin habituel pour vous rendre au travail et preniez la même sortie, en pilote automatique, alors que vous voulez vous arrêter ailleurs.

À mesure que vous développez votre forme mentale, vous améliorez votre conscience, votre force et votre agilité pour identifier les options. Vous pouvez choisir un chemin différent plutôt que de répondre par automatisme. Le fait d’améliorer votre forme mentale bénéficie à la plasticité neuronale de votre cerveau et, ainsi, à vos émotions et votre mémoire.

La pensée automatique vient de la partie de notre cerveau responsable de notre survie, le système limbique. Il analyse constamment notre environnement à la recherche de menaces et cela a été le cas tout au long de l’évolution. Nous avons hérité du système limbique des chimpanzés et il peut nous protéger. Mais si on ne le maîtrise pas, il peut devenir le berceau de pensées et d’actes qui ne concordent pas avec nos valeurs et nos objectifs.

La bonne nouvelle est que nous pouvons reprogrammer notre cerveau. Grâce au même type d’entraînement que nous utilisons pour renforcer nos muscles, nous pouvons créer des chemins neuronaux plus bénéfiques.

Comment la forme mentale et celle physique s’imbriquent ?

On mentionne souvent la forme physique en même temps que la forme mentale. Cela provient du fait que le développement de ces deux compétences est assez similaire. Si nous voulons améliorer notre forme physique, nous savons que de nombreuses approches existent. Nous pouvons pratiquer seul ou avec un coach. Nous pouvons nous concentrer sur la force, la rapidité ou la souplesse. Nous pouvons aller marcher ou pratiquer un sport de compétition. Chacun possède sa propre palette d’activités physiques qui assure la santé et le bien-être de son corps.

Peu importe l’approche choisie, les avantages de la forme physique agissent sur tous les aspects de la vie. Cela s’applique aussi à la forme mentale. Au fil du temps et avec de l’entraînement, nous développons des « muscles » mentaux. Tout comme le fait d’observer des changements en termes de santé physique, on peut devenir plus fort mentalement et capable de se concentrer sur un effort. Nous sommes moins susceptibles de subir (ou de provoquer) une blessure émotionnelle ou relationnelle.

Il existe une autre raison pour laquelle la forme physique et la forme mentale vont de pair. De nombreuses études ont révélé l’effet positif de l’exercice physique sur la santé mentale. En effet, les études sont si nombreuses qu’un chercheur a réalisé une méta-méta-analyse

La forme physique favorise aussi la forme mentale. Les effets positifs de l’exercice physique sur l’humeur conjugués à une nouvelle activité sont un bon moyen de développer votre agilité mentale. Le fait de tendre à un état de santé optimal, qu’il soit mental ou physique, permet de diminuer le stress et d’éprouver un sentiment d’accomplissement.

Boostez votre état d’esprit : comment être en bonne forme mentale

Comment se développe la forme mentale ? Comme n’importe quelle autre discipline, cela nécessite une attention constante axée sur des domaines précis. Avec de l’entraînement, il devient possible de faire preuve de plus de résilience, de concentration et d’optimisme.

Bien évidemment, comme tout entraîneur ou diététicien vous le rappellera, il faudra aussi modifier certaines habitudes. Voici sept pratiques à adopter (et sept autres à arrêter) pour développer votre forme mentale :

À faire : 

Pratiquez la pleine conscience

Une pratique régulière de la pleine conscience est le moyen le plus sûr de favoriser la forme mentale. Vous pouvez choisir de méditer, de colorier, de pratiquer la conscience corporelle ou d’utiliser une application pour obtenir un soutien. Seules 15 minutes par jour sont nécessaires pour observer des changements significatifs dans le temps. 

La pratique régulière de la pleine conscience permet de développer une prise de conscience plus prononcée des pensées automatiques. Vous apprenez à canaliser à nouveau votre attention et à empêcher la formation de schémas négatifs de pensée. Cela permet de choisir des comportements en adéquation avec vos objectifs.

Prenez soin de votre santé physique

Pour un fonctionnement cognitif optimal, votre cerveau a besoin de la bonne quantité et qualité de nourriture, d’eau et de sommeil. Si l’un de ces aspects essentiels vient à manquer, cela peut avoir un effet néfaste sur votre forme mentale et votre santé émotionnelle. Accordez-vous des pauses dans votre emploi du temps pour répondre à ces besoins de base.

Bien évidemment, l’exercice physique est important pour assurer une bonne forme mentale. Tout comme la pleine conscience peut détendre les muscles du corps, une pratique sportive détend l’esprit. Faire de l’exercice atténue le stress et la tension. Cela nourrit un sentiment d’accomplissement qui forme la pierre angulaire du modèle PERMA de Martin Seligman sur le bonheur.

Trouvez des moyens de parvenir à un état psychologique optimal

Le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi a révélé que l’état psychologique optimal est l’un des meilleurs moyens d’améliorer la forme mentale. L’état psychologique optimal, ou l’état dans lequel l’activité que vous réalisez capte toute votre attention, est un état productif et profondément satisfaisant. En effet, de nombreux chercheurs estiment que l’état psychologique optimal peut être l’antidote du burnout. Créez donc des occasions d’atteindre cet état psychologique optimal sur le lieu de travail et au cours de la journée.

Entraînez votre esprit 

Nous avons tous des activités que nous préférons pour la forme physique. Pourquoi ne pas découvrir aussi des activités pour la forme mentale ? Vous pouvez renforcer votre mémoire et vos fonctions cognitives grâce à des exercices cérébraux. De nombreux jeux, puzzles et applications existent pour améliorer la capacité de traitement cognitif.

Les techniques de pleine conscience, telles que la conscience corporelle, la visualisation et le fait de profiter pleinement du moment, développent aussi la forme mentale. Et n’oubliez pas de vous plonger dans les pages d’un bon bouquin. Que ce soit pour le plaisir ou pour apprendre quelque chose de nouveau, la lecture est un excellent exercice pour votre cerveau.

Utilisez des rappels

Le développement de nouveaux chemins neuronaux demande des efforts. Malheureusement, les pensées automatiques peuvent nous échapper si nous ne sommes pas vigilants. Vous pouvez aider votre cerveau à développer ces nouveaux chemins à l’aide de rappels externes. Essayez de garder à portée de vue une liste de mots déclencheurs (pour créer de nouveaux chemins neuronaux), sur un post-it par exemple. Un rappel visuel permet de renforcer la nouvelle pensée et de changer votre état d’esprit plus facilement, le cas échéant.

Relevez un nouveau défi

L’apprentissage de choses nouvelles aide à maintenir la plasticité neuronale de votre cerveau. Le sujet d’apprentissage importe peu, choisissez donc quelque chose que vous aimez. Essayez d’apprendre quelques phrases dans une nouvelle langue, de prendre des leçons de danse, de pratiquer une nouvelle activité sportive, la broderie, le code. Votre nouveau loisir vous aidera à former de nouveaux chemins neuronaux, à améliorer votre santé émotionnelle et à gagner en efficacité personnelle. Voici des résultats plus que respectables !

Pratiquez la gratitude

Le fait de cultiver la gratitude permet de changer notre mode de pensée et de tendre vers plus d’optimisme. De nombreuses études indiquent une corrélation positive entre l’optimisme et une meilleure santé. Vous pouvez tenir un journal de gratitude, sur un support papier ou numérique, ou simplement prendre quelques instants chaque jour pour noter des aspects de votre vie qui vous inspirent de la reconnaissance

À ne pas faire : 

Vous épuiser

Le burnout se caractérise par de l’épuisement, une baisse d’efficacité et une déconnexion. Il présente donc une menace majeure pour la forme mentale. De nombreuses personnes pensent que le burnout se limite à une surcharge de travail mais elles n’appréhendent pas le problème dans sa globalité. Les personnes qui ont trop à faire ne sont pas les plus affectées. Les personnes les plus susceptibles de souffrir de burnout sont celles qui se sentent déconnectées de la finalité de leur tâche. Le fait d’avoir une vision globale et claire de notre contribution à un projet permet de nous protéger du burnout.

Essayer de tout faire par vous-même

Si vous voulez être en bonne forme physique, vous pouvez vous rendre à la salle de sport et vous entraîner par vos propres moyens. Cependant, en travaillant avec un entraîneur personnel, vous atteindrez vos objectifs plus rapidement et  efficacement. Cela s’applique aussi à la forme mentale. Le coaching est la manière la plus rapide de développer une force et une résilience mentale. Les personnes qui travaillent avec des coachs ont une vision plus claire de leurs schémas. Elles recadrent leurs pensées plus facilement et font preuve de plus de compassion envers elles-mêmes à mesure qu’elles travaillent pour atteindre leurs objectifs.

Refuser de nouvelles expériences

Apprendre ou pratiquer une nouvelle activité nous fait revivre. Ne faites pas l’erreur d’éviter une expérience nouvelle par peur de ne pas être à la hauteur ou parce que la situation idéale ne se présente pas. Votre esprit est conçu pour apprendre et l’apprentissage de la nouveauté s’avère intrinsèquement gratifiant. Le développement personnel forme un composant essentiel du bien-être global. Cela peut favoriser l’engagement, la performance organisationnelle, l’innovation et l’agilité.

Ignorer le travail intérieur 

Les neurosciences nous révèlent que les personnes sont plus créatives et efficaces lorsqu’elles accordent une place à l’imprévu dans leur journée. Chez BetterUp, nous appelons ce travail intérieur : « Inner Work ». Même s’il semblerait que vous soyez en train de ne « rien » faire, le travail intérieur n’est pas synonyme d’inactivité et de paresse. Il s’agit d’actions ou d’activités mentales axées sur votre monde intérieur pour atteindre un but ou obtenir un résultat. Ce temps de repos intentionnel dédié à la réflexion est essentiel pour développer la forme mentale.

Négliger la santé émotionnelle

Bien que la santé mentale soit différente de la forme mentale, cette dernière ne peut se passer de la santé mentale. Le fait de prendre soin de votre santé émotionnelle est un besoin de base (comme le sommeil et l’eau) qu’il ne faut pas traiter à la légère. Utilisez les ressources à votre disposition, comme les prestations qu’offre votre employeur, l’accès à une thérapie ou des congés. Prendre soin de soi est bénéfique pour votre santé émotionnelle et permet de préserver votre bien-être

Remettre au lendemain

Comme pour tout entraînement, la régularité et la constance sont essentielles pour développer force et forme. Un programme de remise en forme cérébrale ne déroge pas à cette règle. Il importe de faire travailler votre esprit et de poser vos fondations psychologiques dès aujourd’hui.

Le fait de commencer immédiatement favorise l’auto-discipline et annihile la critique interne. En revanche, la procrastination est un schéma qui se renforce lui-même. Une fois que vous remettez une tâche au lendemain, il devient de plus en plus facile de le répéter. Les tâches incomplètes et le report d’ objectifs nuisent à l’estime de soi et la motivation. Bonne nouvelle, tout petit pas accompli marque une avancée dans la bonne direction..

Témoigner de la bienveillance à soi-même

À mesure que vous progressez dans le cadre de votre entraînement en forme mentale, chaque jour de pratique sera différent. Certains jours, vous sentirez la fatigue ou le manque de concentration vous gagner ou vous serez aux prises avec des pensées négatives. Faites preuve de gentillesse envers vous-même à mesure que vous renforcez cette nouvelle capacité mentale. Essayez une nouvelle activité, une méditation plus courte ou même de faire une sieste. L’objectif consiste à développer de la compassion envers vous-même, de la résilience et de l’agilité mentale. Personne ne l’a jamais accompli en abusant de l’auto-critique.

La forme mentale ne se définit pas par le simple fait de prendre soin de soi ou par l’absence de maladie mentale. Comme le dit Martin Seligman, conseiller de notre comité scientifique, l’objectif visé pour révéler le potentiel d’une personne est de passer de « fonctionnel à fantastique ». Le parcours personnel vers une bonne forme mentale ne se concentre pas sur la résolution de problèmes. Il s’agit de penser, de ressentir et de mener à bien une action de la meilleure manière qui soit. Et tout comme dans la pratique sportive, cela demande de la constance, du coaching et une communauté pour vous soutenir.

 

Publié avril 29, 2022

Allaya Cooks-Campbell

BetterUp Staff Writer

Lire le suivant

Rester en contact avec BetterUp

Vous recevrez notre Newsletter, les invitations à nos événements, plus des insights sur des produits ou des travaux de recherche.